Domination

Le concept de Domination est un des principes de base de Hell Dorado.

Il définit la manière générale dont l’un des deux camps prend l’ascendant sur le camp adverse. Il représente ce que ressentent les combattants des compagnies lors de la bataille, qu’il s’agisse d’un sentiment de supériorité ou d’une impression confuse de débordement.

Comme vous le verrez par la suite, la Domination sert à départager nombre de situations et à déterminer le premier joueur de chaque tour. Si nécessaire, la Domination peut être représentée physiquement sur le plateau de jeu par un marqueur détenu par le joueur qui la contrôle (grosse bille de verre, bâton orné d’un crâne, concombre, etc.).

Avant le début d’un affrontement, chaque joueur doit calculer sa valeur de Domination initiale.

Celle-ci est égale à la somme des valeurs de Commandement de l’officier et des indépendants de sa compagnie, plus le nombre de combattants alignés dans la compagnie pour la bataille (excepté les combattants  dotés de la capacité spéciale Insignifiant), plus la somme des valeurs de Premier contact (capacité spéciale détenue par certains combattants) présentes dans la compagnie.

Ce calcul est effectué même si toute la compagnie n’est pas présente au début du jeu sur le champ de bataille.

Si les deux joueurs ont une valeur de Domination égale, c’est le joueur qui dispose du plus grand nombre de combattants dans sa compagnie qui récupère la Domination. Si l’égalité persiste, c’est ensuite le joueur dont l’officier dispose de la plus grande valeur de Commandement qui récupérera le contrôle du marqueur pour le tour. Si une égalité persiste, tirez à pilouface (ou utilisez la claquette).

Dès le début du deuxième tour de jeu, le contrôle de la Domination st déterminé par le nombre et la nature des combattants tués lors du tour écoulé.

Les deux joueurs font le décompte du nombre de combattants significatifs (hors combattants Insignifiants) qu’ils ont perdus lors du tour précédent. Celui des deux joueurs qui a perdu le moins de combattants récupère la Domination.

Si les deux joueurs en ont perdu autant, le contrôle de la Domination reste au joueur qui la détenait déjà.

Ce contenu a été publié par Alaster. Mettez-le en favori avec son permalien.